Une perte de clés, une tentative de cambriolage, une effraction, un acte de vandalisme ? Les dépannages et travaux de serrurerie sont souvent onéreux.

De l’importance d’une bonne assurance habitation

Que vous soyez locataire ou propriétaire, vous devez souscrire à une assurance habitation. Cette assurance vous octroie le remboursement de certains frais de serrurerie en cas d’effraction ou de dégâts indépendants de votre volonté. Cette assurance s’avérera cruciale en cas de cambriolage, car selon les chiffres 2019 du ministère de l’intérieur, 70 % des ménages cambriolés ont subi des dégradations importantes liées à l’effraction.

Lorsque vous faites appel à un serrurier, celui-ci doit impérativement vous remettre un devis avant la réalisation des travaux. Pour être exhaustif, le devis doit comprendre la réparation, le remplacement, le prix du serrurier par heure de main d’oeuvre dont les majorations éventuelles, et le déplacement. Vous pourrez alors envoyer ce devis à votre assurance pour vérifier à quel montant s’élève la prise en charge. Attention, de nombreux dépanneurs arnaqueurs sévissent, et vous devez vous en méfier ! Armés d’un discours bien rodé, ils tenteront de gonfler le devis, en vous garantissant que votre assurance prendra en charge l’intégralité des frais. Il est donc important de prendre le temps de chercher un serrurier de confiance. N’acceptez aucune intervention sans devis validé par votre assurance au préalable !

Dans tous les cas, ce sera à vous d’avancer les frais de dépannage.

Je suis locataire, que dois-je faire ?

En tant que locataire, de certains travaux de serrurerie demeurent à votre charge ou peuvent vous être remboursés par votre assurance. D’autres travaux en revanche sont à la charge du propriétaire.

En cas de perte de clés

En tant que locataire, si vous perdez vos clés, avec le risque que la personne est accès à votre adresse postale et ou à votre nom, la meilleure des sécurités est de changer le cylindre. Ce remplacement est à votre charge, même si dans tous les cas vous devez en informer votre bailleur et remplacer votre cylindre par un barillet de sécurité équivalente.

Si vous considérez que la perte de clé ne fait pas courir de risque à votre logement, vous pouvez vous contenter de commander un double de clés. Toutefois, vous aurez besoin pour cela de la carte de propriété du cylindre, que votre propriétaire doit avoir en possession.

En cas de porte claquée

Vous avez fermé votre porte avec vos clés sont restées à l’intérieur et vous n’avez pas de double ? Il vous faudra probablement l’intervention d’un artisan. Là encore, en tant que locataire, l’intervention d’un serrurier agréé à proximité sera à votre charge. En effet, vous êtes responsable et garant des réparations et de l’entretien de votre logement pour toute la durée de la location, conformément à la loi du 6 juillet 1989 (n°89-462.

Suite à un acte de vandalisme

Vous avez de la colle dans la serrure ? Une personne mal intentionnée a volontairement détérioré le cylindre de votre porte ? L’intervention d’un serrurier sera quasiment inévitable. En tant que locataire, c’est à vous qu’il incombe d’engager ces travaux. Mais ces dégradations peuvent être couvertes par l’assurance souscrite lors de votre installation l’appartement.

Lors d’une panne de serrure

En revanche, si vous rencontrez un problème à l’ouverture de votre porte, en raison de la vétusté de votre serrure, vous devrez informer immédiatement votre propriétaire, car lui seul est garant de l’accessibilité et la sécurité de votre logement. Les travaux de serrurerie nécessaires seront alors à sa charge.

Dans tous les cas, que votre dépannage soit urgent, ou non, nous vous recommandons vivement de contacter un serrurier à proximité de chez vous dont dont le professionnalisme vous est garanti par un Label.