Nous détaillons ici les qui vous sont prodigués par la Direction Générale de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) dans le cadre de sa campagne « Faites vous dépanner pas arnaquer ! », pour vous éviter d’avoir un jour à subir une arnaque au dépannage en serrurerie.

DGCCRF  dépanner pas arnaquer
10 conseils de la répression des fraudes pour ne pas se faire arnaquer

Conseil n°1 – « Attention aux prospectus d’aspect « officiel » »

En effet, les vrais artisans serruriers ne laisseront jamais leur numéro de téléphone sur un flyer bleu-blanc-rouge au milieu de numéros de services de secours (police, pompiers, samu …). Si un tel prospectus a atterrit dans votre boites aux lettres, jetez le ! N’appelez jamais ces numéros, c’est l’arnaque assurée !


Conseil n°2- « Anticipez et élaborez vous même votre liste de numéros d’urgence »

Un problème de serrure vous prends toujours au dépourvu. Avec le stress et la sensation d’urgence, vous risquez de faire les mauvais choix en cherchant un serrurier par Internet. Prenez le temps d’identifier les bons professionnels avant d’en avoir besoin ! Les Serruriers de France ont mis à votre disposition une appli-mobile pour que vous ayez toujours dans la poche une liste de serruriers de confiance proche de chez vous. 

Conseil n°3- « Privilégiez le recours à des professionnels recommandés »

Des amis, des voisins ou votre concierge peuvent vous recommander une entreprise de serrurerie à laquelle ils ont déjà fait appel. Vous pouvez aussi vous tourner vers des entreprises reconnues par les grandes marques de serrure. Mais attention cependant en cherchant par Internet le numéro de l’entreprise que vous aurez choisi : des escrocs usurpent régulièrement l’identité de serruriers de quartier, via de faux sites ou le piratage de leur page Google MyBusiness. Effectuer une recherche sur www.Serruriers-de-France.com peut vous aider dans ce cas à déméler le vrai du faux !

Conseil n°4- « N’acceptez pas des réparations au motif qu’elles seront prises en charge par votre assureur »

Les dépanneurs-arnaqueurs proposent souvent de faire passer une simple ouverture de porte pour une réparation suite à tentative d’effraction ! Ceci pour inciter la victime à accepter le changement complet de sa serrure, qui sera pris en charge. Si vous rentrez dans leur jeu, vous devenez coupable de fraude à l’assurance !

Conseil n°5 – « N’acceptez que les travaux d’urgence, les prestations supplémentaires pourront être effectuées plus tard »

Vous avez demandé à un serrurier d’intervenir pour une ouverture de porte ? N payez que la prestation d’ouverture ! Si le remplacement de tout ou partie de la serrure s’avère nécessaire, un vrai artisan vous établira un devis pour ce nouveau matériel. Si le serrurier essaye de vous forcer la main pour changer votre serrure dans la foulée, c’est une arnaque ! Comme dans toute situation de vente à domicile, sachez que vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours : n’y renoncez pas !

Conseil n°6- « Avant toute intervention, exigez un devis détaillé et écrit ; ne signez aucun devis qui vous paraisse démesuré »

Une des spécialités des escrocs est de vous faire signer le devis et la facture en même temps, c’est à dire une fois les travaux réalisés. Exigez donc bien votre devis du serrurier AVANT même le premier coup de perceuse. Si le dépanneur vous a remis le devis à la fin de l’intervention, refusez de cocher la case ou d’apposer la mention « devis reçu avant travaux », sans quoi vous perdriez toute possibilité de recours légal. 

Conseil n°7- « Si le devis est trop élevé, ne donnez pas suite et contactez un autre prestataire »

Hélas, les consommateurs méconnaissent les tarifs des intervention de serrurerie les plus courantes. Il leur est donc difficile de déterminer si le devis proposé est correct. Mieux vaut donc vous renseigner en amont (voir conseil n°2) au près d’un artisan de quartier pour connaître ses tarifs.

Conseil n°8- « Conservez les pièces remplacées ou annoncées comme défectueuses »

Une pièce peut vous être annoncée comme défectueuse dans le seul but d’en justifier le changement. Auquel cas le dépanneur escroc tenter de repartir avec. Veillez au grain et tâchez de garder les pièces d’origine, qui pourront vous servir dans le cas d’un éventuel recours. 

Conseil n°9- « Déposez un double de vos clés chez une personne de confiance »

Cela peut vos sauver la mise en cas de perte de vos clés. Toutefois, si vous avec claqué votre porte avec les clés restées à l’intérieur dans la serrure, il vous faudra disposer d’un cylindre débrayable pour pouvoir ouvrir avec une jeu de clés de secours. 

Conseil n°10 – « Porte claquée à minuit ? Une nuit d’hôtel peut être la solution la moins onéreuse … »

Certes, une nuit d’hôtel revient moins cher que la facture d’un escroc. Mais sachez cependant que certaines certains serruriers de quartier, parfaitement honnêtes et qualifiés, proposent eux aussi un service de dépannage 24/24 ! Vous paierez bien entendu une majoration de nuit servant à couvrir les frais d’astreinte, mais vous ne vous ferez pas arnaquer pour autant ! Sur www.Serruriers-de-France.com nous vous indiquons les serruriers labellisés disponibles pour un dépannage au moment de votre recherche. Même en pleine nuit !

Si hélas vous vous êtes fait arnaquer avant de lire cet article, il est toujours temps de découvrir quoi faire en cas d’arnaque !