En matières de dépannage à domicile, c’est la serrurerie qui détient le triste record du plus grand nombre d’escroqueries. L’émission « C’est au programme » de France 2 a donc consacré un dossier spécial aux arnaques en serrurerie, et a sollicité le Label Serruriers de France pour mettre en garde les consommateurs.

Ca Peut Vous Arriver, France 2 – « Dépannage a domicile, évitez les arnaques !  » France 2 16/09/2018

Vos projets de travaux

Sécurisation et confort de votre logement et de vos locaux professionnels

Définir mon projet
Dépannage

Pour vos dépannages des professionnels de la serrurerie, un Label Qualité & Confiance

Dépannage d'urgence

Une cas classique d’arnaque …

Le reportage commence en présentant le cas le plus classique de l’arnaque au dépannage : la porte claquée. Un soit disant serrurier dépanneur arrive sur les lieux. En premier lieu, il a voulu percé la serrure. Devant le refus de la cliente, il a fini par l’ouvrir avec une radio. Montant de la facture : 600 euros ! Bien entendu, le dépanneur ne lui a fait aucun devis préalable. A contre-cœur, elle s’est vue contrainte de régler la facture. Les prix, étant libre, la cliente, impuissante, n’a pas pu porter plainte ni se faire rembourser !

Jetez les prospectus de votre boîte aux lettres

On ne le rappellera jamais assez ! Les prospectus mensongers réunissent numéros officiels d’urgence tels que les pompiers, le SAMU et des numéros de serruriers, plombiers ou autre dépanneurs. La méthode sournoise car tout vous incite à conserver précieusement ces numéros d’urgence chez vous ! Pire, ces prospectus tentent d’inspirer confiance en usurpant le logo de votre ville ! Or jamais un numéro de téléphone de serrurier ou de plombier n’est recommandé par la ville, par une mairie, ni même par une préfecture !

« Le prospectus, on le jette (…) il faut fuir ».

C’est au programme, France 2

Attention aux 1ers numéros en haut de page de Google

Dans l’urgence, le réflexe premier de tout à chacun sera de chercher le numéro d’un serrurier sur internet. Pas de temps à perdre, vous vous jetez sur le 1er numéro qui s’affiche. Et voici que les arnaqueurs qui sévissent sur le net se frottent les mains. Leur publicité payante pour être en tête des recherches va porter ses fruits. Leur téléphone sonne régulièrement, et les voici suffisamment sollicités pour facturer, comme bon leur semble, des interventions, sans devis, sans nécessité, sans conseils. Vite-fait, mal fait, mais des annonces bien placées.